A+ A-

Les classes portables

mots clefs

Une étude sur les apports des ordinateurs portables au primaire et au secondaire 

Thierry Karsenti, Simon Collin 

thierry.karsenti@umontreal.ca, collin.simon@uqam.ca

Université de Montréal, Université du Québec à Montréal

Contexte et objectif

Ce projet, qui porte sur les classes-portables, s’inscrit dans le domaine plus large de l’impact des technologies émergentes (Siemens et Tittenberger, 2009) en éducation. L’expression « digital natives » (Prensky, 2001 ; McLester, 2007) est utilisée pour marquer le rapport étroit qu’entretiennent désormais les jeunes face à la technologie. En outre, étant donné l’omniprésence sociale des technologiestechnologie. En outre, étant donné l’omniprésence sociale des technologies émergentes, leur maîtrise par les nouvelles générations semble de plus en plus déterminante pour assurer leur réussite scolaire puis socio-professionnelle (OCDE, 2004). En effet, il y a tout lieu de croire que le fait de savoir s’autoformer, s’informer, et communiquer par différents outils technologiques constitue désormais une condition essentielle pour pouvoir s’adapter à une société en mutation constante et devenir des acteurs socio-professionnels à part entière (Gouvernement OCDE, 2008 ; Mission parlementaire Fourgous, 2010). Étant donné l’accès de plus en plus facile aux technologies émergentes, ces dernières sont de plus en plus intégrées aux contextes éducatifs par les enseignants et les apprenants. Citons par exemple le cas des classes-portables, qui forment une modalité pédagogique à la fine pointe de l’innovation éducative (voir par ex. BECTA, 2005a ; Bebell et Kay, 2010 ; Grimes et Warschauer, 2008 ; Morrison et al., 2009 ; Spektor-Levy et al., 2010). De la même manière, les ordinateurs portables, les iPod Touch et les iPads des apprenants apparaissent de plus en plus fréquemment dans les salles de classe (Newhouse et Rennie, 2001). La présence croissante des technologies émergentes en contexte éducatif est porteuse à la fois de nouveaux défis et de nouvelles opportunités pour l’enseignement et l’apprentissage, qui sont peu documentés actuellement. À titre d’exemple, on connaît peu les usages pédagogiques des enseignants qui sont susceptibles de soutenir adéquatement l’apprentissage des élèves en contexte de classe-portable (Freiman et al., 2010). Les recherches sur les impacts à long terme et sur de larges échantillons sont d’ailleurs quasi-inexistantes (Warschauer, 2006), bien que quelques revues de littérature telles que celle de BECTA (2005b) soient éclairantes. Sur le plan scientifique, l’inclusion des technologies émergentes en contexte éducatif suscite donc des questions de recherche inédites, qu’il reste à explorer. Il s’agit précisément de notre objectif général, qui est de mieux comprendre les apports des ordinateurs portables au primaire et au secondaire.

La suite

0
Votre notation : Aucun

Développement et infogérance Bearstech