A+ A-

Enseignants référents, ESS et PPS

Dans sa rétrospective 2005-2011, le Ministère se félicite d’avoir augmenté le nombre de CLIS, d’ULIS, d’AVS et d’enseignants référents. Si l’engagement est réel, la réalité est plus complexe.

En ce qui concerne ces derniers, la croissance du nombre de Postes ERSEH est significative entre la rentrée 2006 et la rentrée 2011, de 950 postes à 1 530 postes (courbe en bâton et axe en bleu) . En revanche, vu la poussée extrêmement forte de l’inclusion en milieu ordinaire (individuelle ou collective) et notamment celle des TSLA, le nombre moyen d’enfants handicapés par ERSEH reste important à plus de 130 par Référent (courbe et axe en rouge).

 

Les enfants souffrants de troubles spécifiques du Langage et des Apprentissages sévères ont besoin d’un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS), dont la demande doit être faire en Equipe de Suivi de Scolarisation (ESS) pilotée par l’Enseignant Référent. Les TSLA sont fortement demandeurs d’aménagements et adaptations à inscrire de façon concrète et détaillée dans leur PPS.

Le frein sur les effectifs ERSEH modère certainement la progression de ces PPS et l'enrichissement indispensable de leur contenu en inclusion individuelle. Cette limite est d’autant plus sensible qu’un nombre important de postes ouverts sont non pourvus à la rentrée scolaire et que la mobilité dans cet effectif est forte,  ne permettant pas une grande stabilité des dossiers et une bonne continuité des Projets.

0
Votre notation : Aucun

Développement et infogérance Bearstech