A+ A-

Handicap / Ecole : Expérimentation de tablettes numériques

 

Ecole2demain conduit une nouvelle Expérimentation de tablettes numériques auprès d’élèves en situation de handicap 

Soutenue par la DUI (Délégation aux Usages d'Internet - Ministère chargé des  PME, de l'Innovation et de l'Economie numérique,  Ministère chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche) et l’entreprise ERDF via l’association Solidarités Numériques, Ecole2demain conduit une nouvelle expérimentation de tablettes numériques, pilotée par Philippe Liotard, sociologue, Maître de conférence – Université Lyon1.

L'expérimentation, suivie par la Délégation au handicap du ministère chargé de l'Education nationale et du ministère chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et par la Direction de l'Innovation du CNED, vise à l’évaluation et l’ajustement d’outils numériques utilisés pour l’accès à l’autonomie par les élèves en situation de handicap, pour lesquels des adaptations pédagogiques sont nécessaires en milieu scolaire ordinaire (primaire et secondaire), ou professionnel ordinaire.

La population étudiée est constituée d’élèves disposant d’une tablette numérique, la plupart d’entre eux bénéficiant d’un PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation) pour des problèmes liés à des handicaps cognitifs ou sensoriels ou pour des troubles des apprentissages tels que  des troubles de l’acquisition des coordinations (TAC, dyspraxie). Pour ces élèves, ces outils numériques constituent des aides incontournables pour développer les compétences demandées.

Les enseignants

Les enseignants partie prenante du projet - en concertation, le cas échéant, avec les personnels ou les services d’accompagnement thérapeutiques (SESSAD) - ajusteront leur scenario pédagogique, en vue d’optimiser l’accessibilité pédagogique des contenus.

Les enseignants (pilotés par un enseignant volontaire, référent de la démarche) mutualiseront très régulièrement leurs retours d’expériences prenant en compte le parcours des apprenants, sur une communauté dédiée au sein de la plateforme Ecole2demain.

Ceux d’entre eux qui le souhaitent participeront également aux recherches menées par « Le Laboratoire de l’Innovation Pédagogique », partenaire de Ecole2demain, sur la thématique « Homme / machine / homme » dans le champ des sciences de l’éducation.

Le caractère innovant du projet réside dans la volonté

-          d’analyser les usages, de comprendre et de faire émerger les freins à l’usage du numérique, à l’usage d’internet mobile et d’applications en ligne, ainsi que les manques et les besoins des élèves. Cette démarche favorisera l’expression non stigmatisante des difficultés générées par le handicap, pour mieux y répondre ;

-          d’être à l’origine de préconisations auprès des constructeurs de tablettes, et des développeurs d’application, de manière à affiner les outils disponibles, à proposer des ajustements permettant de contribuer, par l’usage du numérique, à l’autonomie de personnes en situation de handicap en milieu ordinaire.

-          d’essaimer les usages des instruments et des méthodes.

 

Mise en synergie

Une mise en synergie sera effectuée avec d’autres projets d’expérimentation de tablettes numériques, dans le champ de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi de personnes en situation de handicap, et dans celui de l’e-inclusion de personnes avec handicap mental sévère, notamment. L’ensemble de ces projets est également soutenu par l’entreprise ERDF via l’association Solidarités Numériques.

Les pilotes des projets sont convenus de procéder à un croisement de leurs travaux et à une mutualisation de leurs résultats, afin d’élargir les recommandations et les prescriptions d’applications multimédia ou logicielles pour les personnes en situation de handicap, et ce, en direction des constructeurs et des développeurs.

 

Livre Blanc

 Suite à ce croisement, le délivrable de ces études sera un Livre Blanc pour l’introduction de l’internet mobile auprès des personnes en situation de handicap, la diversification de l’usage des tablettes numériques, le travail à distance dans des contextes ordinaires, le développement d’adaptations spécifiques, plus particulièrement dans le champ de l’éducation, et une proposition de formation aux adultes (enseignants, assistant-e-s de vie scolaire, parents, personnel paramédical, personnel des ressources humaines en entreprises, autres).

 

Première remise de tablettes

Une première remise de tablettes à cinq jeunes dyspraxiques de la Région Centre a eu lieu le 28 novembre 2012 à Bourges dans les locaux de l’entreprise ERDF qui accueillait l’évènement.

Ces jeunes dyspraxiques ont été identifiés par l’association DFD (Dyspraxie France Dys). Accompagnés de Vincent Marron, Président national de DFD, de Claudette Thomas, Déléguée Départementale DFD 18, et de leurs parents, ils ont participé à la rencontre.

Philippe Liotard, Pilote scientifique du projet, et Jean-Marc Roosz, Président de Ecole2demain, étaient présents.

Cette remise de tablettes a été l’occasion de nombreux échanges d’informations, de contacts et d’interactions. Les jeunes sont apparus particulièrement motivés par l’expérimentation.

L'expérimentation sera également déployée dans les Régions Alsace, Auvergne, Ile-de France et Midi-Pyrénées dès janvier 2013.

En savoir plus :

http://ecole2demain.org/groupe/tablettes-co

http://ecole2demain.org/groupe/tablettes-numeriques-et-pedagogie-ipads-archos-samsung-etc/doc/les-enfants-dyspraxiques

www.solidarites-numeriques.org

http://www.dyspraxies.fr/

http://www.innovation.pedagogie-laboratoire.org/

 

 

 Photo en fichier attaché

 

Fichier attachéTaille
photo_bourges.jpg1.08 Mo
0
Votre notation : Aucun

Développement et infogérance Bearstech