A+ A-

Mission Fourgous 2 : outils numériques, pédagogie - formation

Suite à une première mission concernant l'apport des outils numériques dans les apprentissages scolaires, le premier Ministre François FILLON, a confié à M. Jean-Michel FOURGOUS, Député des Yvelynes, une deuxième mission parlementaire, sur l'impact des outils numériques dans la pédagogie, et la formation des enseignants. Un rapport doit être remis au ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Laurent WAUQUIEZ au premier trimestre 2012.

Une audition d'experts a eu lieu le lundi 9 janvier 2012 à l'Assemblée nationale. Jean-Marc ROOSZ - Ecole2demain / Solidarités Numériques / membre du groupe de travail "apprendre à l'heure du numérique" du CNNum (Conseil National du Numérique) - y a évoqué l'importance vitale des usages du numérique pour les élèves en situation de handicap - notamment avec pathologie des apprentissages -, la production des supports pédagogiques adaptés par le numérique et la nécessité de les mutualiser, ainsi que "l'effet télécommande" : tout progrès dans le champ du handicap bénéficie in fine à l'ensemble.
www.missionfourgous-tice.fr

Le rapport "Apprendre autrement à l'ère du numérique" (voir fichier attaché ci-dessous) a été remis à M. Laurent Wauquiez le 22 mars 2012 et a été présenté lors d'une conférence de presse le 3 avril 2012, salle des commissions à l'Assemblée nationale (voir photo en fichier attaché ci-dessous).
Ce rapport, particulièrement riche en ressources porte une ambition majeure - et vitale - pour l'école pour tous - y compris les élèves en situation de handicap (un élève sur dix).

Fichier attachéTaille
rapport_mission_fourgous_2_v2.pdf12.46 Mo
photo_conference_de_presse_an-_rapport_fourgous_3_avril_2012.jpg278.75 Ko
0
Votre notation : Aucun

1 commentaire(s)

Community Manager Débutant

Je suis déçu par ce rapport.

Malgré la quantité d'indicateurs, d'analyses comparées dans différents pays, j'ai eu l'impression de lire un recueil de portes ouvertes, la surprise de voir quelqu'un etre dans la direction d'un trésor mais d'être aveugle pour l'entrevoir.

Je ne prendrai qu'un exemple, celui des systèmes d'évaluation (pages 132 à 137) qui me semble le plus révélateur quant au manque de pertinence de ce rapport.

Le rapport Fourgous précise toutes les différences entre l'enseignement traditionnel et numérique et fait cas des différences entre l'élève d'hier et d'aujourd'hui, le système d'évaluation qui est mis en exergue est ce si vieux système d'évaluation avec ces évaluations pronostiques, diagnostiques, formatives et sommatives.

Alors que l'objectif de l'action de formation ou d'apprentissage est d'amener l'élève et/ou le professionnel à réussir à s'adapter en permanence, il lui est demandé de s'évaluer et d'être évalué sur ce qui ne fonctionne pas, sur ce qu'il ne réussit pas, sur ce qu'il manque...Bref, la stratégie du verre à moitié vide.

Quid des stratégies gagnantes, des terreaux propices à la créativité et à la culture de l'excellence recherchée.

Rechercher l'innovation pédagogique avec de vieux tropismes pédagogiques est stérile d'avance ou kafkaien !

Pour ma part, les solutions simples non pas besoin de 235 pages pour être lisibles de tous et s'imposer d'elles-mêmes.

Développement et infogérance Bearstech